La musique jazz est un ensemble à la fois sonore et corporel. C'est la parodie, la gaieté, la fête, les joyeux échanges, elle caractérise la liberté de l'individu. Cependant elle exprime aussi ; la douleur, l'oppression, elle est chargée de plaintes et de moqueries, d'ironie, de révolte et de revendications, elle ouvre le droit au solo, à l'improvisation et à la liberté d'échanges.

 

Cette philosophie du jazz qui a façonné les grandes danses vernaculaires noires américaines a été reprise par la communauté blanche et diffusée dans le monde entier.


L'exception a cette philosophie "nature" du jazz est la danse scénique qui nous vient de Broadway où elle a été influencée par de grands chorégraphes novateurs qui étaient au départ principalement classiques comme Georges BALANCHINE, Gérôme ROBBINS et pour rester plus "jazz" Jack COLE.

 

Ces chorégraphes n'avaient pas un esprit d'improvisation au sens africain du terme.

Ce qui nous amène au paradoxisme entre                 :

Le jazz : liberté du corps, improvisation, conception stricte noire afro américainede la philosophie du jazz en opposition avec :

Le jazz : danse théâtrale et scénique actuelle (qui n'est plus une improvisation).

Ce paradoxisme s'explique par le fait que le jazz est né de la rencontre de deux cultures;la culture afro américaine et la culture européenne.

Ces cultures se sont rencontrées à un certain moment de l'histoire ce qui explique pourquoi on a plusieurs tendances dans le développement du jazz :

 

Pour définir la danse jazz il est nécessaire de faire abstraction de la musique jazz. Actuellement on pratique la danse jazz sur de la musique rap (mais le rap n'est-il pas le jazz d'aujourd'hui ?). Il faut savoir               toutefois ce qu'est la caractéristique permettant de définir une musique comme une musique jazz, elle se trouve dans le coté "percussion" du rythme. Tout ce qui est lié au jazz est basé sur la percussion. Justement, le Rap n'est autre qu'une percussion rythmique et vocale. Citons un exemple marquant qui a énormément contribué au développement de la musique noire américaine : la musique de James BROWN, elle est à la base essentiellement "percussive".              

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Les Arts s'enmêlent

Site créé avec 1&1 IONOS MyWebsite.